Le séjour à la montagne à la cool et responsable

Grrrrr ce froid, l’hiver est encore bien là !

Ca me fait penser que je voulais vous parler des sports d’hiver. C’est la saison, c’est cool, la montagne, la glisse, tout ça, on se reconnecte avec la nature, on respire de l’air pur.. Rien que d’y penser ça fait rêver !

Mais est-ce bien compatible avec nos préoccupations pour l’environnement ?

Pas tellement à vrai dire. L’impact sur la planète est plutôt important. Imaginez entre toutes les infrastructures d’hébergement, les télésièges, l’utilisation des canons à neige hyper consommateur d’eau, les dameuses… Et la principale source d’émission de CO2 engendrées par les séjours au ski est le transport pour arriver jusqu’aux stations selon l’ADEME. Et la 2eme est le chauffage.

Tout ça, ça en met un sacré coup sur ces fragiles écosystèmes montagneux qu’on aime tant.

Mais se priver de ce plaisir ? Non je n’oserais pas vous le demander. Par contre, on peut se questionner. Comment peut-on faire pour concilier les deux, kiffer tout en limitant notre empreinte sur la planète ?

 Ca peut commencer par choisir une station labellisée Flocon Vert. C’est un label garantissant l’engagement durable des destinations touristiques de montagne qui a été développé par l’association Mountain Riders. Vous connaissez ? Je découvre et de ce que je vois il y a encore peu de stations labellisées.. Trop méconnu mais ça me semble une bonne piste (hihihi) pour soutenir le tourisme responsable en France. Il existe aussi Green Globe, un label d’éco-tourisme plus généraliste.
Plus d’info sur le label Flocon vert ici

Pour s’y rendre, on oublie l’avion !! La voiture, ce n’est pas encore l’idéal..en plus ce n’est pas forcément le moyen de locomotion le plus pratique pour aller à la montagne. Le train c’est la meilleure solution niveau impact environnemental.
Vous pouvez comparer ici 

On s’attaque à la 2eme source d’émission de gaz à effet de serre : le chauffage ? Facile, on s’emmitoufle dans nos beaux pulls en laine ! Et on se réchauffe au vin chaud si besoin 

Pour s’équiper, on peut privilégier le prêt pour ce qui est équipement vestimentaire, la location pour le matériel. Ca permet d’épargner des dépenses et de ne pas encombrer chez soi pour une utilisation si ponctuelle.

Et puis sur place, pourquoi pas faire des rando en raquettes par exemple ? La luge, les bonhommes et les batailles de neige sont aussi eco-friendly ! 

Et bien sûr, on trie, réduit et jette nos déchets à la poubelle !

Sans oublier de RESPIRER et CONTEMPLER la beauté des lieux. La base et hyper eco-friendly 

Enjoy !

Agathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *